Les énigmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les énigmes

Message par Admin le Dim 7 Mai - 15:06

Les énigmes !
Un petit jeu de réflexion très compliqué!
Le principe est simple ,quelqu'un pose une énigme .
Si une personne la trouve ,il en pose une à son tour .

Mais ... Attention !Si une énigme ne trouve pas de réponse au bout d'une semaine ,ou si tout les joueurs déclarent forfait, une nouvelle énigme sera posée .

Admin
Admin

Messages : 5
Date d'inscription : 31/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://pm00.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les énigmes

Message par moesius le Dim 7 Mai - 15:12

Une connue :
Il ne vous reste qu'une allumette. Vous devez allumer :
-Une lampe à huile
-Un chauffe eau
-Une cheminée
-Un bûcher pour votre belle-mère
Qu'allumez-vous en premier ?
avatar
moesius
poivron bleu
poivron bleu

Messages : 148
Date d'inscription : 31/12/2016
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les énigmes

Message par Ardeola le Dim 7 Mai - 18:27

L'allumette !

Trois fourmis sont en train de marcher.
La première dit : "Il n'y a personne devant moi, et une fourmi derrière moi"
La deuxième dit : "Il y a une fourmi devant moi et une fourmi derrière moi"
La troisième dit : "Il y a une fourmi devant moi et une fourmi derrière moi"

Comment est-ce possible ?

Edit : moe : nope :p
Edit : nyan : 2) Non, 1) Laquelle ?


Dernière édition par Ardeola le Dim 7 Mai - 18:42, édité 2 fois

Ardeola
poivron cordial
poivron cordial

Messages : 53
Date d'inscription : 31/12/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les énigmes

Message par moesius le Dim 7 Mai - 18:32

y a une 4eme qui marche pas derrière le groupe, c'est trop logique, c'est pas ça je sais
avatar
moesius
poivron bleu
poivron bleu

Messages : 148
Date d'inscription : 31/12/2016
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les énigmes

Message par Nyanta le Dim 7 Mai - 18:39

1) l'une d'entre elle ment.
2) une porte l'autre.
avatar
Nyanta
poivron blanc
poivron blanc

Messages : 77
Date d'inscription : 31/12/2016
Age : 15
Localisation : Partout et nul part à la fois.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Locataire (nouvelle)

Message par Ardeola le Ven 13 Jan - 22:44

Je n'ai jamais aimé les enterrements. Trop de gens, trop de fausses larmes et de bonnes paroles hypocrites sur la prétendue grandeur d'âme du défunt, comme si la mort transformait le plus infâme individu en modèle de bonté.
    Et pourtant j'étais là, sur un des bancs de la dernière rangée, au fond de l'église. Je n'avais pas vraiment eu le choix, cette fois-ci. La vieille dame qui se trouvait à présent dans le cercueil avait eu un fort impact sur ma vie, et je lui devais bien des adieux  en bonne et due forme, malgré l'épuisement des derniers jours qui se faisait encore sentir, et même si cela impliquait d'affronter la foule d'amis et voisins éplorés qui avaient eu la même idée.
    Un de mes soupirs avait dû résonner plus fort que les autres, car ma voisine porta son attention sur moi, et me demanda d'un air compatissant si je tenais le coup, si tout cela n'était pas trop difficile à encaisser. Après tout, n'étais-je pas très proche de la défunte ? Ne m'avait-elle pas aidée à reprendre pied quand tout allait mal ? Au fil de la discussion, je finis par tout lui raconter. Comment je l'avais rencontrée au hasard alors qu'elle se débattait avec ses sacs de provisions en essayant de rentrer chez elle, comment je l'avais aidée, et la conversation que nous avions eue autour d'une tasse de thé qu'elle m'avait offerte pour me remercier : mes problèmes d'argent, les entretiens d'embauche ratés a répétition, l'absence de logement stable. Puis je racontais comment elle m'avait proposé une solution à tout mes problèmes : elle pouvait m'héberger chez elle, dans une des chambres d'amis, en échange d'un peu d'aide avec les courses et le ménage, et ce jusqu'à ce que je trouve mieux ; comment j'avais fini par accepter, après qu'elle m'ait longuement assuré que ça ne la gênait pas, "bien au contraire". Puis, comment notre amitié s'est construite et développée, elle me considérant comme l'enfant qu'elle n'avait jamais eu, et moi retrouvant en elle la famille que j'avais perdue. Jusqu'à ces dernières semaines, où son état s'était subitement dégradé. Les médecins n'avaient rien pu faire pour la sauver. "Elle était simplement épuisée. Vous n'y pouviez rien.", m'ont-ils dit lorsqu'elle a cessé de vivre, allongée dans son lit d'hôpital, sa main encore dans la mienne.
    Ma voisine s'inquiéta alors de ce que j'allais devenir, et je la rassurai : le testament me désignait comme unique héritière, la défunte n'ayant pas de descendance, et pas de famille survivante connue.
    La messe finie, chacun s'adressa de nouvelles condoléances, et partit de son côté. Je fis de même, et ce n'est qu'une fois chez moi que je m'autorisai à me débarrasser de mon expression de deuil affligé, pour afficher un rictus satisfait. Tout s'était déroulé à la perfection, comme à chaque fois. Après tout, cela faisait des siècles que je procédais de la même manière, et personne ne s'était jamais douté de rien.
    C'est une mécanique bien rodée. A chaque fois que mon corps d'accueil commence à approcher de la rupture et à se fatiguer à force de lutter contre ma présence, je me cherche un nouvel hôte. Toujours le même profil. Jeune, en bonne santé, pas de famille, pas d'amis assez proches pour remarquer un changement de comportement ou de personnalité, si possible dans une situation difficile. Je lui offre mon aide, et je gagne son amitié et sa confiance. Puis, quand je sens que mon corps est réellement à bout de force, je prends possession de ce nouvel hôte, jeune et solide. Le processus est traumatisant pour les deux côtés, et le nouveau corps peut mettre plusieurs jours à s'en remettre. Quant à l'ancien, le choc de mon départ suffit souvent à le faire succomber. Mais parfois, je dois l'achever, par précaution. Si le propriétaire légitime du corps revenait à lui, il pourrait parler, et ce serait dangereux pour moi.
    Je ne peux pas prendre le risque qu'on s'intéresse à moi. Les gens seraient bien trop méfiant et difficile à piéger s'ils connaissaient ma nature.

Ardeola
poivron cordial
poivron cordial

Messages : 53
Date d'inscription : 31/12/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les énigmes

Message par moesius le Sam 14 Jan - 17:22

je savais qu'il y aurait une cou*lle quelque part x)
Je m'attendait limite à la grand-mère tripoteuse x)
la chute est bonne :3 (mais ce serai super que tu développe toute une histoire dessus *^*)
Fais nous rêver arde !! Toi et ta touche magnifique de fantastique :3
avatar
moesius
poivron bleu
poivron bleu

Messages : 148
Date d'inscription : 31/12/2016
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les énigmes

Message par Ardeola le Sam 14 Jan - 17:36

Merci :3
Pour développer une histoire plus longue à partir de ça, je verrai, mais je ne peux rien promettre ^^'

Ardeola
poivron cordial
poivron cordial

Messages : 53
Date d'inscription : 31/12/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les énigmes

Message par moesius le Dim 15 Jan - 15:44

ok :3
avatar
moesius
poivron bleu
poivron bleu

Messages : 148
Date d'inscription : 31/12/2016
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les énigmes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum